Définition du repreneuriat

REPRENEURIAT

Le repreneuriat représente dans une philosophie économique et sociale, la volonté commune pour un repreneur et un cédant d’assurer la pérennité d’une entreprise (PME) viable par le biais du transfert des pouvoirs, du leadership, des savoirs et de la propriété de celle-ci.

Dans cette perspective, le cédant assure la transmission de son entreprise (PME) alors que le repreneur la reprend pour en assurer la pérennité par la création de valeur en harmonie avec l’histoire de l’entreprise (PME) et les tendances économiques, sociales, démographiques, territoriales, sectorielles, fiscales, financières et managériales existantes.

Selon le livre :
Génération Repreneurs : pérenniser le Québec inc.
Auteurs : Louise Cadieux, Vincent Lecorne, Pierre Gratton, Jessica Grenier
Éditeur : Centre de transfert d’entreprise du Québec / Collection Académie du repreneuriat

 

REPRENEURIAT, nom masculin

Définition –  [Économie] Reprise, rachat d’une entreprise par une ou plusieurs personne. Ce jeune entrepreneur est tenté par le repreneuriat.
Étymologie – Du nom français repreneur et du suffixe français -(i)at, ‘fonction’.
Famille – repreneurial (adjectif) : relatif au repreneuriat. Ils en sont à la première phase du processus repreneurial.

Par André d’Orsonnens  cofondateur de Druide informatique, une société spécialisée en linguistique informatique