Repreneuriat inclusif
Le CTEQ lance une initiative pour diversifier la relève entrepreneuriale

Montréal, le 15 février 2024 — Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) est fier d’annoncer la création de l’initiative Repreneuriat inclusif, rendue possible grâce au soutien financier de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) qui a versé une contribution non remboursable de 500 000 $. Cette initiative renforcera la mission du CTEQ de pérenniser les entreprises du Québec en trouvant de la relève auprès de repreneurs issus des groupes sous-représentés dans notre économie.

ABAISSER LES BARRIÈRES ET MAXIMISER LE POTENTIEL REPRENEURIAL
Au Québec, la plupart des entreprises sont détenues par des hommes[1]. Cette asymétrie se traduit aussi dans le repreneuriat alors que, par exemple, les femmes sont presque deux fois moins nombreuses à faire des démarches repreneuriales[2]. Par ailleurs, les perceptions autour du repreneuriat chez les individus issus de l’immigration tendent à être moins favorables que chez les natifs[3]. Par leur propension accrue à entreprendre, les immigrants représentent un potentiel repreneurial immense dont on doit absolument tirer profit[4]. Cette dynamique souligne l’importance cruciale de valoriser la représentativité et la diversité dans le repreneuriat pour exploiter pleinement ce potentiel.

LES TROIS AXES CLÉS
Face au portrait repreneurial actuel, le programme Repreneuriat inclusif s’articule autour de trois grands axes pour tendre vers une plus grande représentativité : de la sensibilisation, de l’accompagnement personnalisé en transfert d’entreprise ainsi qu’un programme de formation adapté. En collaboration avec d’autres partenaires clés de l’écosystème, le CTEQ offre aux groupes sous-représentés une panoplie de services tels que l’accès à des conseillers experts et à une plateforme numérique de mise en relation entre acheteurs et vendeurs de PME au Québec. Ces groupes sous-représentés ciblés sont les femmes, les nouveaux arrivants ou immigrants, les autochtones, les jeunes, les personnes handicapées, les communautés noires, les communautés racisées, 2ELGBTQ+ et les membres de communautés de langue officielle en situation minoritaire.

« Nous continuons d’investir dans nos communautés en tenant compte des défis et des besoins qui leur sont propres et en misant sur leurs atouts pour les aider à s’adapter à l’économie actuelle. Cet engagement passe également par l’amélioration des perspectives économiques de différents groupes de population. En appuyant le CTEQ et son initiative Repreneuriat inclusif, nous encourageons l’inclusion et la diversité dans notre économie. Je souhaite un franc succès au CTEQ dans la réalisation de ce projet prometteur », ajoute l’honorable Soraya Martinez Ferrada, ministre du Tourisme et ministre responsable de DEC.

« Face à l’ampleur des défis associés au transfert d’entreprise, il est impératif de valoriser et d’exploiter le potentiel de chaque groupe de la société québécoise afin de garantir la pérennité de nos entreprises. La question de l’inclusivité a toujours été importante pour le CTEQ et en lançant l’initiative Repreneuriat inclusif, nous nous dotons d’outils pour accomplir notre mission, tout en travaillant avec nos différents partenaires pour une transition vers une économie qui reflète véritablement la diversité de notre société », indique Alexandre Ollive, président-directeur général du CTEQ.

Afin de mener à bien cette initiative, le CTEQ pourra compte sur l’appui de nombreux partenaires et joueurs clés de l’écosystème, dont Evol.

« Evol œuvre depuis plus de 28 ans au développement de l’entrepreneuriat diversifié et inclusif au Québec. L’accès à des ressources essentielles au succès des entreprises demeure un obstacle important pour de nombreuses clientèles. En proposant une offre de soutien spécifique pour les groupes encore sous-représentés en entrepreneuriat, le CTEQ pose un geste fort afin de rendre notre économie plus inclusive. Au fil du temps, Evol a développé une expertise en matière de financement accompagné. Nous sommes fier·ères de compter parmi les partenaires clés du CTEQ afin de mieux soutenir les entrepreneur·es en situation de relève », mentionne Géraldine Martin, présidente-directrice générale d’Evol. 

– 30 –

À propos du Centre de transfert d’entreprise du Québec     
Chef de file du repreneuriat au Québec, le CTEQ est un organisme de développement économique qui offre une solution unique combinant une équipe-conseil en transfert d’entreprise et une plateforme confidentielle de mise en relation entre acheteurs et vendeurs de PME. Service-conseil neutre et personnalisé – Occasions d’affaires – Réseau d’affaires – Formations et événements sont offerts afin de donner les meilleures chances de succès pour la réalisation d’un projet de vente ou d’achat d’entreprise. Le CTEQ possède une expertise dans tous les secteurs d’activités et des mandats dédiés aux milieux de la culture, du tourisme, de la reprise collective et auprès des groupes sous-représentés en entrepreneuriat. Présent dans toutes les régions du Québec, le CTEQ est soutenu par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec. ctequebec.com

Pour plus d’information
Maxime Riopel
Conseiller relations publiques et veille stratégique
Centre de transfert d’entreprise du Québec
| 514 797-4153

[1] Cukier, W., Mo, G. Y., Chavoushi, Z. H., Borova, B., Osten, V. 2022. État des lieux de l’entrepreneuriat féminin au Canada 2022, Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat, 2022.
[2] Marchand, Cisneros, Mejia. 2022. Indice entrepreneurial québécois 2022, Vers une culture entREPRENEURIALE.
[3] IBID.
[4] IBID.

Contactez-nous