Le repreneuriat : davantage pour les entrepreneurs ou pour les gestionnaires ?

Bien que les profils des repreneurs québécois soient des plus variés, il existe deux grandes tendances : d’un côté, le profil du gestionnaire, de l’autre, l’entrepreneur.
entrepreneur gestionnaire

LE Gestionnaire

L'entrepreneur

Qui sont-ils

Il a fait carrière comme professionnel (ingénieur, comptable, MBA, etc.) au sein d’une ou plusieurs entreprises de petite ou moyenne taille, occupant des postes de cadre ou de gestionnaire.

Il a créé une entreprise ou s’est lancé en affaires en investissant dans un secteur, par exemple l’immobilier. Il détient plutôt une expertise liée à un secteur, que ce soit un métier technique, une passion, ou encore une invention ou une innovation.

Que recherchent-ils dans le repreneuriat ?

Il cherche à devenir le patron, prendre ses décisions, être autonome et mettre ses compétences à profit d’une occasion d’affaires. Il cherche une entreprise stable avec un bon potentiel de croissance.

Idem, mais avec en plus, l’envie de continuer de créer, d’innover, de faire pivoter un modèle d’affaires. Il cherche une entreprise qui l’inspirera pour satisfaire son esprit de défricheur, de créateur et d’innovateur.

Quelles sont leurs forces ?

Il a des compétences approuvées dans son domaine de gestion ou sa profession. Il connaît les rouages des entreprises plus établies. Il prend des risques calculés.

Il sait porter plusieurs chapeaux ayant dû le faire dans une entreprise qui est partie de zéro. Il a une bonne solvabilité et une capacité d’emprunt (si son entreprise est en santé).

Il n’a pas peur du risque.

Leurs défis

Bien que son savoir-faire peut être transféré sur d’autres fonctions en entreprise (RH, opérations, stratégie, finances, ventes, etc.), le type gestionnaire est souvent moins polyvalent en raison de son expérience.

Il pense parfois pouvoir diriger d’en haut, mais devra mettre les mains dans les opérations, être informé de tout, parfois boucher les trous et soutenir ses équipes.

Plusieurs gestionnaires font parfois demi-tour face aux implications financières qu’implique un rachat d’entreprise. (p. ex., une garantie personnelle)

L’entrepreneur a quant à lui sans doute plus de mal à entrer dans les chaussures d’un ancien dirigeant.

Il voudra sans doute dès le départ amorcer beaucoup de changements et faire les choses à sa manière !

 

Que doivent-ils considérer ?

Envisager d’acquérir une entreprise de taille similaire à celle(s) dans laquelle/lesquelles il a évolué pourra l’aider à trouver des repères.
Il peut être moins à l’aise dans de très petites entreprises, à moins d’avoir démontré beaucoup de polyvalence et une forte envie d’apprendre.

Développer ses qualités de leader et ses compétences dans les aspects de gestion moins maîtrisés.

Considérer l’affinité qu’il a avec le secteur de l’entreprise à racheter pour s’assurer d’être autant investi que dans son entreprise d’origine.

Être à l’écoute du cédant et des équipes en place pour s’approprier le savoir-faire et assurer une transition fluide.

Bien entendu, tout n’est pas aussi noir ou blanc ! Beaucoup de gestionnaires qui cherchent une entreprise à reprendre ont une fibre entrepreneuriale et des expériences polyvalentes. Parallèlement, les entrepreneurs aux commandes d’une entreprise en croissance doivent eux aussi démontrer leurs compétences de gestionnaire.

Et peu importe leur bagage, tous deux chercheront une occasion qui correspond à leurs intentions, idéalement clairement définies. Investir un capital dans une entreprise de taille moyenne pour la structurer et la faire grandir, acheter une petite entreprise pour changer de style de vie ou devenir repreneur en série : c’est le champ des possibles !

Au CTEQ, des formations sont mises à disposition sous forme de modules thématiques à consommer à la carte et selon les besoins

Connaître ses avantages, ses défis, demander conseil, analyser et prendre des décisions éclairées : le CTEQ est là pour vous guider !

N’hésitez pas à communiquer avec nous.

PARTAGER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Téléchargez ces excellents guides