Mon histoire de vente d’entreprise avec Pierre Béland

Le Centre de transfert d’entreprise du Québec est allé à la rencontre de Pierre Béland, anciennement propriétaire des Industries Filmar, qui nous raconte l’histoire de la vente de son entreprise : de la prise de décision jusqu’à la concrétisation du projet.

  1. Présentez-nous brièvement l’entreprise que vous avez vendue.

Les Industries Filmarest une entreprise manufacturière fondée en 1985 et spécialisée d’une part dans la confection et le design de filets de protection pour les terrains de hockey, de football, de golf, mais également dans la fabrication des filets scientifiques pour les biologistes qui font des études environnementales dans les fonds aquatiques. J’ai moi-même racheté cette entreprise en 2005 alors qu’elle était en faillite.

  1. Pour quelle(s) raison(s) avez-vous vendu ?

J’ai acquis cette entreprise à pratiquement 60 ans et je l’ai fait rouler pendant 15 ans en faisant tripler son chiffre d’affaires. J’ai décidé de la vendre parce que je voyais que j’avançais en âge et aussi puisque j’avais envie de relever de nouveaux défis. Une entreprise, c’est quelque chose de vivant qu’on ne doit pas laisser mourir. Il faut la transférer quand elle a encore du potentiel.

  1. Quel type de transfert avez-vous fait ?

Mes enfants n’étaient pas intéressés alors j’ai fait un transfert externe.

  1. Quelle a été votre première démarche ?

Lorsque j’ai décidé de vendre mon entreprise, je suis tombé sur un article de journal qui parlait du Centre de transfert d’entreprise du Québec. Cet article disait que vendre une entreprise pouvait prendre de 5 à 10 ans. Cet élément m’a convaincu de ne pas attendre plus longtemps.

  1. Combien de temps s’est écoulé entre votre décision de vendre et votre passage à l’action ?

Il s’est passé moins de 2 ans.

  1. Vers quelle personne ou organisme vous êtes-vous tourné en premier ?

Le CTEQ ! Mon expérience avec le CTEQ a très bien été et en y repensant, je ne sais pas comment j’aurais fait sans leur aide puisque l’entreprise occupait une grande partie de mon temps et je cherchais au même moment d’autres défis à relever. De plus, cela prend du temps de rencontrer des acheteurs potentiels, sans oublier qu’il faut avoir une plateforme pour annoncer son entreprise comme étant en vente et c’est très coûteux. Le CTEQ offre des services à moindres frais.

  1. Qu’avez-vous le plus aimé ou le moins aimé durant le processus de transfert ?

J’ai aimé la formule du CTEQ qui reçoit des offres d’achat et qui me les acheminait au fur et à mesure. J’ai aimé le rôle du CTEQ en tant qu’intermédiaire entre les acheteurs potentiels et moi. J’ai aussi beaucoup aimé le fait que le l’organisation ait pris en compte toutes mes exigences et me mettait uniquement en relation avec des acheteurs qui les rencontraient. Cela a été un gain de temps considérable.

  1. Si vous retourniez en arrière, que feriez-vous autrement par rapport au transfert que vous avez eu ?

Je ne changerais rien. Tout s’est très bien passé. Je pense avoir vendu au bon moment et surtout à la bonne personne avec l’aide du CTEQ.

  1. Quels sont vos projets futurs ?

J’ai trouvé un emploi moins de 2 mois après avoir vendu l’entreprise en 2019. J’occupe actuellement un poste qui me passionne avec de beaux défis pour un mandat de 4 ans. Après, je vais possiblement prendre ma retraite.

  1. Quels conseils donneriez-vous à un propriétaire-dirigeant qui hésite encore à passer le flambeau ?

Je lui dirai qu’il est important de vendre quand l’entreprise va bien. Quand on est encore enthousiaste et vigoureux. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’on va devoir accompagner le nouvel acquéreur pendant plusieurs mois pour qu’il connaisse mieux l’entreprise, qu’il apprenne à l’aimer et à la gérer. Il ne faut pas attendre trop longtemps, surtout si votre entreprise est spécialisée. Il faut prendre sa décision et se mettre en action rapidement. Vendre une entreprise c’est tout un travail, même si on est accompagné par le CTEQ qui nous met en relation avec des acheteurs potentiels.

Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Centre de transfert d’entreprise du Québec

514-393-9779, poste 1000

info@ctequebec.com

www.ctequebec.com