Approcher une entreprise dont l’intention de vente est inconnue, c’est possible ! Voici 5 conditions essentielles

Faites d’abord des recherches sur l’entreprise ciblée

Obtenez le plus d’informations possible sur l’entreprise grâce au site du Registraire des entreprises du Québec, le site Web de l’organisation et ses comptes de médias sociaux.

Créez-vous un document avec les informations suivantes :

  • Noms des actionnaires ;
  • Leurs adresses ;
  • L’adresse de l’entreprise ;
  • Le secteur d’activité ;
  • Le nombre de salariés ;
  • La date d’immatriculation (incorporation) ;
  • Vérifier si leur déclaration annuelle a été déposée au registre dans les délais prescrits.

Renseignez-vous également sur le secteur d’activité dans lequel œuvre l’entreprise en question. Pour ce faire, consultez votre réseau professionnel ou encore les sites Web de l’association, du regroupement ou de l’ordre qui représente les organisations dans cette industrie.

entrepreneur au téléphone a l'intention d'acheter une entrepris

Soyez crédible : préparez-vous

Il est important de faire valoir votre potentiel et vos antécédents. Aussi, vous vous devez d’être prêt à répondre à un maximum de questions que le propriétaire pourra légitimement vous poser, à compter du moment où il manifestera une ouverture à transférer son entreprise.

Pour ce faire, voici des éléments que vous devrez mettre à disposition :

  • Votre profil professionnel, un curriculum vitae ;
  • Un bilan personnel démontrant vos capacités financières personnelles pour la mise de fonds ;
  • Les informations concernant un ou des associés prêts à intervenir avec vous dans le projet, avec les éléments de crédibilités de cette (ces) personne(s), le cas échéant ;
  • Le type d’achat que vous envisagez pour l’entreprise (Scénarios et hypothèses de reprise) ;
  • La valeur ajoutée que vous apportez comme repreneur. (Comment valoriseriez-vous l’entreprise visée et quel rôle pourriez-vous y occuper ?).

Communiquez avec le propriétaire-dirigeant

Tentez d’obtenir l’adresse courriel et le numéro de téléphone du dirigeant en contactant l’adjointe, par exemple. Vous pouvez mentionner qu’il s’agit d’un appel confidentiel et d’une occasion d’affaires.

Communiquez ensuite avec le propriétaire de l’organisation ciblée et précisez le motif de votre appel :

Est-ce qu’à court ou moyen terme, l’entreprise a des projets de croissance, recherche un partenaire ou une relève ? A-t-elle une capacité d’investir du temps et de l’argent dans une occasion comme la vôtre ?

Il est important de rassurer le dirigeant qu’il s’agit d’une démarche confidentielle et que vous avez un intérêt pour son entreprise.

D’ailleurs, si vous préférez préserver votre anonymat à cette étape, votre conseiller du CTEQ pourra accomplir cette tâche pour vous.

Fixez une première rencontre

Votre appel préliminaire avec le propriétaire de l’entreprise ciblée semble susciter de l’intérêt, profitez-en pour fixer immédiatement une première rencontre.

  • L’objectif de la première rencontre est essentiellement pour voir s’il y a un bon arrimage entre votre profil et celui du vendeur et d’établir une relation de confiance. Plus précisément, vous parlerez de valeurs communes et vous devrez surtout être à l’écoute de l’histoire entrepreneuriale du propriétaire. Évitez de parler d’informations financières, cela ira à une prochaine étape.

N’oubliez pas d’avoir avec vous une entente de confidentialité, à signer par les deux parties.

Pour terminer, assurez-vous de prévoir la prochaine étape, par exemple, une deuxième rencontre.

Poursuivez les démarches

La suite des étapes doit être planifiée stratégiquement et demande une bonne préparation. En tant qu’organisme neutre, le Centre de transfert d’entreprise du Québec et son réseau d’experts peuvent soutenir les deux parties (vendeur et acheteur) dans le projet, et ce, en toute confidentialité.

Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous!

1 844 200-2837 poste # 1000

info@ctequebec.com

www.ctequebec.com