RELÈVE ENTREPRENEURIALE

RELÈVE ENTREPRENEURIALE : « C’EST CLAIR QU’ON EST SOUCIEUX DE CELA COMME GOUVERNEMENT », INSISTE LE MINISTRE FITZGIBBON

Québec, le 10 mai 2019 – Près de 500 personnes ont participé au 3e Sommet international du repreneuriat organisé par le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ). L’événement, qui s’est tenu les 7 et 8 mai dernier à Québec, a permis aux propriétaires-dirigeants, aux repreneurs et aux experts du repreneuriat de participer à une série de conférences, d’ateliers, de plénières et de rencontres tête-à-tête sur le transfert d’entreprise. De plus, en primeur, il y était organisé un 6@8 Connexion à huis clos, entre cédants et repreneurs.
Plusieurs ministres, le lieutenant-gouverneur du Québec, ainsi que des références internationales en la matière, venues entre autres de France, des États-Unis, de Belgique et d’Espagne, étaient présents. Ajoutons à cela les interventions de nombreux acteurs majeurs du Québec Inc., tels que Dominique Brown, Alexandre Sieber, Martin Deschênes, Andrew Molson, Liza Frulla, Martin Cauchon et plusieurs autres. Le caractère international du Sommet fut bonifié par la signature d’une entente avec la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France afin, entre autres, de partager nos expertises respectives.
« Le repreneuriat devient une avenue fort intéressante pour assurer la vitalité des régions », affirme Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional. « Le manque de relève pourrait entraîner la perte de 8,2 à 12 milliards de dollars sur le PIB, c’est considérable, il faut commencer à agir, de là l’intérêt des actions du CTEQ. », conclut Mme Proulx.
« D’ici 2020 au Québec, on estime à 98 000 le nombre de départs à la retraite chez les entrepreneurs pour seulement 60 000 repreneurs potentiels. Je suis fière de cette nouvelle entente entre la Chambre de commerce et d’industrie de Paris-Île de France et le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) qui répond à la nécessité de soutenir les PME et d’augmenter notre force de frappe économique sur la scène internationale. Cette initiative s’insère parfaitement dans la continuité de la relation directe, privilégiée, stratégique et structurelle que le Québec entretient avec la France. », poursuit Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie.
« Considérant la part importante qu’occupent les PME dans notre économie, le fait pour le CTEQ d’être davantage sur le terrain pour faciliter, orienter et éclairer les entrepreneurs fait toute la différence dans la réussite des transferts d’entreprises au Québec. Les actions de sensibilisation du CTEQ, par le biais d’événements comme les sommets régionaux et ce sommet international, prouvent leur utilité. », ajoute Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.
« C’est 23% des entrepreneurs qui veulent transférer leur entreprise d’ici 2022, donc ça représente 37 000 entreprises qui doivent changer de main. », mentionne Vincent Lecorne, président-directeur général du CTEQ. « À la lumière de ces chiffres, il va de soi que l’organisation
d’un Sommet comme celui d’aujourd’hui se veut une façon de sensibiliser non seulement les entrepreneurs, mais aussi la population et les gouvernements à l’urgence d’agir et de créer des liens. », conclut M. Lecorne.
Enfin, ce Sommet était aussi l’occasion pour le CTEQ de dévoiler, en collaboration avec l’UQTR, une toute nouvelle étude quantitative du repreneuriat au Québec disponible sur notre site Web au: https://ctequebec.com/etude-quantitative-repreneuriat-quebec/

N’hésitez pas à consulter et partager la couverture médiatique autour du Sommet :
RDI Économie : http://bit.ly/2PWUUEp
Le Journal de Québec : http://bit.ly/2JdrHoe
Le Soleil : http://bit.ly/2HcyPPd
À propos du CTEQ Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) a pour mission de traiter l’enjeu de la relève des dirigeants et du transfert d’entreprise. Le CTEQ mobilise l’ensemble des acteurs du développement économique pour relever le défi du repreneuriat et agit en tant qu’acteur facilitateur neutre pour rendre le marché plus transparent et favoriser la pérennité des entreprises du Québec. Le CTEQ est soutenu financièrement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation qui lui a spécifiquement confié le mandat de sensibiliser, d’informer, de coordonner, de mailler et référer les entrepreneurs dans leur processus de transfert et reprise d’entreprises.
-30-
Pour plus d’informations
Anne Capitaine | Directrice, communication et affaires corporatives
Frédérick Beaumier | Agent aux communications et marketing
Centre de transfert d’entreprise du Québec
1 844 200-2837 poste 1018
communication@ctequebec.com